Archives du mot-clé web mobile

Adobe Flash bientôt sur iPhone : Add-on ou App-store?

Adobe a annoncé qu’il possédait une version fonctionnelle de Flash sur leur émulateur iPhone Adobe Air. Les tests continuent et  le prochain challenge consiste à faire passer cette version sur depuis l’environnement de test à l’environnement iPhone. Cette nouvelle est intéressante pour ceux qui doutaient de voir un jour Flash sur leur iPhone, mais c’est vrai que c’est un des points noirs de l’appareil. On ne sait pas encore comment il pourrait être intégré : un Add-on pour Safari ou comme un produit autonome via l’App Store Apple.
Source : Techcrunch

Partager ce post

L’iPhone et son navigateur full-web dope l’audience des réseaux sociaux

Selon une enquête d’Opera, on comptera plus de 11.9 millions d’utilisateurs Opera Mini en Mars, près de 41%  du trafic web mobile est réalisé sur les réseaux sociaux – jusqu’à 60% dans certains pays, dont les États-Unis. Comparez cela à environ 6% du trafic web total Web pour les réseaux sociaux en dehors du Web mobile. Ce n’est pas du tout surprenant, mais, compte tenu de la récente prolifération de nouveaux téléphones au navigateur intelligent « full-web browser, iPhone-like ». Opera indique que 3/4 du trafic Web mobile est désormais en mode « full-web », plutôt que WAP ou sur des sites en . Mobi , qui deviennent rapidement obsolètes. Tout cela annonce de grandes avancées pour le Web mobile cette année, et les analystes commencent à se mettre d’accord. Les chercheurs de Gartner s’attentent toujours à ce que les réseaux sociaux mobiles deviennent le fer de lance du web mobile.

Pour les annonceurs, les réseaux sociaux mobiles sont une véritable aubaine, compte tenu de la catégorie sociodémographique de leurs utilisateurs. Plus de 60% des utilisateurs à MocoSpace, par exemple, qui est un des plus grands réseaux sociaux mobiles aux États-Unis, sont âgés de 18 à 34. Et 25% des citoyens américains âgés de moins de 25 comptent uniquement sur les téléphones mobiles, comme moyen principal de communication vocale. Au Royaume-Uni la régie du service mobile Blyk, a vu émerger d’incroyables taux de clics sur leur campagne publicitaires, en moyenne de 29%, et 67% de taux de réponses.

Les mobinautes sont tout simplement plus susceptibles de répondre à la publicité que les utilisateurs réguliers d’Internet. Il est clair que pour le e-commerce mobile via les réseaux sociaux semble être la meilleure façon de cibler les consommateurs.

Source: http://www.readwriteweb.com/archives/mobile_web_social_network_usage.php

Le web mobile va générer 13% d’audience web en plus

Après le lancement du nouveau service d’analyse d’audience TotalWeb de Nielsen, qui comprend le trafic mobile comme indicateur, Nielsen annonce que les sites à forte audience peuvent espérer d’accroitre leur trafic d’environ 13%. Bien que la solution TotalWeb couvre seulement 200 des principaux sites Internet, l’analyse parait intéressante. « Les données démontrent que l’Internet mobile peut non seulement augmenter la fréquence des visites à un site web, mais aussi accroître sa part de marché», a déclaré Jeff Herrmann, Vice President de Mobile Media. Selon Nielsen, les leaders des sites mobiles pourraient augmenter la taille de leur audience par l’intermédiaire de l’Internet mobile.

Nielsen décompose les données en catégories, ce qui est vraiment la partie la plus intéressante de leur rapport, car il indique quels types de contenus sont actuellement les plus populaires sur le Web mobile. Les grands gagnants de cette tendance semblent être les sites Météo et de divertissements.

Accroissement de l’audience Moyenne en ligne par le Web mobile, par catégorie (Q4 2007)

Total : + 13%

  • Services météo : +22%
  • Divertissement : +22%
  • Jeux : +15%
  • Musique : +15%
  • Courrier électronique : +11%
  • Sport : +10%
  • Économie / Finances : +4%
  • Réseaux Sociaux : +3%
  • Recherche : +2%
  • Achats / Ventes aux enchères : +1%

Source: TotalWeb T4 2007, The Nielsen Company. Sur la base de 200 sites Internet (PC et Internet mobile) http://www.centernetworks.com/nielsen-totalweb

Le Web Mobile est mort, Vive le Web Mobile!

Le web mobile est-il mort? Aux dires de certains entrepreneurs, oui le web mobile est mort!

Russell Beattie, l’ancien évangéliste de Yahoo! a annoncé cette semaine qu’il apprétait à quitter son entreprise pour Mowser, parce que le marché de la navigation mobile est en train de prendre un tournant majeur. « Le trafic mobile n’est pas là, » explique Beattie : « Il ne l’est pas maintenant et il ne le sera pas demain ». Beattie fait cette annonce 2 mois après le bloggeur mobile et consultant  Michael Mace:  « Le métier de faire des applications pour les appareils mobiles est en train de mourir, écrasé par une fragmentation du marché et des pratiques commerciales restrictives. Soyons honnêtes: nous sommes tous des toxicomanes de la communication sociale. Nous sommes accros. Qu’il s’agisse d’une nouvelle application Twitter, d’une nouvelle fonctionnalité Facebook ou d’un nouveau réseau social. Mais on ne peut pas être la norme. La vérité est qu’être impliqué dans les réseaux sociaux prend du temps, la plupart des gens n’en ont pas beaucoup. Alors, comment les gens ordinaires peuvent s’impliquer dans ces technologies, ces réseaux? Et combien de temps faudra-t-il? »

 Les nouveaux navigateur mobiles ont peu de sens, ce qui intéresse les gens est de se connecter sur le web, pas le web mobile. Le web mobile n’est qu’une façon détournée d’accéder à certains contenus, certaines fonctionnalités d’un site web. En témoigne le navigateur Safari  sur l’iPhone, ce qui est révolutionnaire est la faculté d’acccéder à un site web « traditionnel », pas une version diminuée du site.