Earthscape Beta : Google Earth bientôt sur iPhone

earthscape iphone

Vous rêviez de voir à quoi ressemble la terre depuis votre iPhone, Earthscape l’a fait. Frank Taylor de Google Earth Blog a tester une application pour iPhone encore en phase de développement qui permet de voir et de naviguer sur une terre virtuelle, comme on pourrait le faire sur Google earth. Ce n’est pas encore le cas de Google Earth mais on peut facilement imaginer une version 100% mobile pour parcourir le monde du bout du doigt. Earthscape a créé son propre programme Virtual Earth qu’il décrit comme un Géonavigateur social. Comme avec Google Earth, l’application vous permet de tagger des lieux avec du texte, des photos, l’emplacement d’un restaurant ou l’ajout d’articles. On peut aussi voir différentes superpositions d’images du même endroit au cours des différentes saisons et différentes époques de l’histoire. Le logiciel est disponible seulement en version bêta privée pour l’instant (inscrivez-vous ici).

Voir la démo en vidéo

Partager ce post

Le « crash-serveur » des sociétés du CAC40

crash cac40

Les sites des sociétés du CAC40 ne respecteraient pas les critères de disponibilité et de vitesse de chargement. Selon Watchmouse, société qui surveille la performance des sites web, 5 sociétés auraient un site web dont les performances ne seraient pas satisfaisantes. Ainsi, les sites corporate des groupes: L’Oréal, France Telecom, Air France-KLM, Lagardère et Danone, ne passeraient pas les tests standards d’usabilité. WatchMouse effectué le meme constat pour les réseaux sociaux il y a quelques temps et mis en avant que les sites les plus populaires – à l’instar de Facebook – sont aussi ceux dont les performances sont parmi les plus faibles.

Il serait très facile d’attaquer ces groupes sur ces dysfonctionnements, alors a qui la faute? Au DSI, au juriste qui a signé le contrat avec l’hébergeur,à l’agence ou aux consultants qui ont conclu sur un SLA (Service Level Agreement) irréaliste. Un tête doit tomber…non? On pardonne volontiers à un site tel que Facebook la disponibilité inconstante de son service mais pas aux sociétés du CAC. La place qu’occupe le web dans ces groupes est-elle négligée ou s’agit-il d’un problème insolvable, presque trop classique ?

Cette étude va sans doute rapidement faire réagir ces groupes pour regarder de plus prêt leur performance serveur ou peut être est-ce dans la conception même du site qu’il faut aller chercher les réponses. Le trafic est sans aucun doute un facteur important mais quand on regarde de plus prêt, il y a beaucoup de processus assez chargés qui viennent alourdir les pages du site : flash, images haute définition et vidéos. Il y a de forte de chance pour que d’ici quelques mois le problème soit résolu à coup de milliers d’euros pour tripler la bande passante, « placardiser » un ou deux grouillots totalement innocents dans l’affaire et changer d’agence pour le prochain site…Ou peut-être qu’il ne se passera tout simplement rien, et ça c’est vraiment drôle.

Source: L’Atelier

Lacoste Future: une experience futuriste avec synthétiseur vocal

campagne lacoste

La nouvelle campagne Lacoste pour le 75ème anniversaire de la marque décoiffe. Outre le clip futuriste très bien produit, dans le style de « Matrix » version tennis en 2083, les fonctionnalités du site qui le place en véritable outil de marketing viral sont surprenantes : Après avoir taper un texte sur votre vision du tennis dans le futur, un synthétiseur vocal intégré au site pourra lire votre texte placé comme sur un mur d’images, on peut aussi choisir la voix utilisée, le tout dans un univers au design minimaliste futuriste remarquable. Cette très belle campagne au pouvoir hautement viral, sera sans doute un succès. C’est signé Mégalo(s) et pour le design sonore, l’agence Home K One .

Voir le site de Lacoste Future

L’iPhone et son navigateur full-web dope l’audience des réseaux sociaux

Selon une enquête d’Opera, on comptera plus de 11.9 millions d’utilisateurs Opera Mini en Mars, près de 41%  du trafic web mobile est réalisé sur les réseaux sociaux – jusqu’à 60% dans certains pays, dont les États-Unis. Comparez cela à environ 6% du trafic web total Web pour les réseaux sociaux en dehors du Web mobile. Ce n’est pas du tout surprenant, mais, compte tenu de la récente prolifération de nouveaux téléphones au navigateur intelligent « full-web browser, iPhone-like ». Opera indique que 3/4 du trafic Web mobile est désormais en mode « full-web », plutôt que WAP ou sur des sites en . Mobi , qui deviennent rapidement obsolètes. Tout cela annonce de grandes avancées pour le Web mobile cette année, et les analystes commencent à se mettre d’accord. Les chercheurs de Gartner s’attentent toujours à ce que les réseaux sociaux mobiles deviennent le fer de lance du web mobile.

Pour les annonceurs, les réseaux sociaux mobiles sont une véritable aubaine, compte tenu de la catégorie sociodémographique de leurs utilisateurs. Plus de 60% des utilisateurs à MocoSpace, par exemple, qui est un des plus grands réseaux sociaux mobiles aux États-Unis, sont âgés de 18 à 34. Et 25% des citoyens américains âgés de moins de 25 comptent uniquement sur les téléphones mobiles, comme moyen principal de communication vocale. Au Royaume-Uni la régie du service mobile Blyk, a vu émerger d’incroyables taux de clics sur leur campagne publicitaires, en moyenne de 29%, et 67% de taux de réponses.

Les mobinautes sont tout simplement plus susceptibles de répondre à la publicité que les utilisateurs réguliers d’Internet. Il est clair que pour le e-commerce mobile via les réseaux sociaux semble être la meilleure façon de cibler les consommateurs.

Source: http://www.readwriteweb.com/archives/mobile_web_social_network_usage.php

Le web mobile va générer 13% d’audience web en plus

Après le lancement du nouveau service d’analyse d’audience TotalWeb de Nielsen, qui comprend le trafic mobile comme indicateur, Nielsen annonce que les sites à forte audience peuvent espérer d’accroitre leur trafic d’environ 13%. Bien que la solution TotalWeb couvre seulement 200 des principaux sites Internet, l’analyse parait intéressante. « Les données démontrent que l’Internet mobile peut non seulement augmenter la fréquence des visites à un site web, mais aussi accroître sa part de marché», a déclaré Jeff Herrmann, Vice President de Mobile Media. Selon Nielsen, les leaders des sites mobiles pourraient augmenter la taille de leur audience par l’intermédiaire de l’Internet mobile.

Nielsen décompose les données en catégories, ce qui est vraiment la partie la plus intéressante de leur rapport, car il indique quels types de contenus sont actuellement les plus populaires sur le Web mobile. Les grands gagnants de cette tendance semblent être les sites Météo et de divertissements.

Accroissement de l’audience Moyenne en ligne par le Web mobile, par catégorie (Q4 2007)

Total : + 13%

  • Services météo : +22%
  • Divertissement : +22%
  • Jeux : +15%
  • Musique : +15%
  • Courrier électronique : +11%
  • Sport : +10%
  • Économie / Finances : +4%
  • Réseaux Sociaux : +3%
  • Recherche : +2%
  • Achats / Ventes aux enchères : +1%

Source: TotalWeb T4 2007, The Nielsen Company. Sur la base de 200 sites Internet (PC et Internet mobile) http://www.centernetworks.com/nielsen-totalweb